Le Camp de Jude à Septfonds ( Tarn et Garonne )


Bataillons de Pionniers E.V.E


Ce camp prévue pour interner les réfugiés Républicains Espagnol fut à partir du 29 février 1940 remis aux autorités militaire. Une partie devenant dépôt de Régiment de Marche des Volontaires Étrangers, une autre étant mise à la disposition de l’Armée Polonaise en France qui y instruisit environ 800 hommes relevant de l’armée de l’Air ( ensuite transféré à Lyon-Bron ).

Ce camp devient un Centre d’ Instruction des Bataillons de Pionniers Engagés Volontaires Étrangers, sur 9.000 Engagés 40% de Juifs. Les incorporations se sont poursuivies jusqu’à fin mai 1940; les derniers Engagés furent démobilisés début juillet 1940 alors qu’ils étaient en formation.

Après la débâcle de juin 1940, le 11 juillet le camp de Septfonds devint un centre de démobilisation pour les Volontaires étrangers ( parmi lesquels un grand nombre de Juifs ). Des Volontaires sont versés dans des Groupements de Travailleurs Étrangers ( G.T.E.) et relève donc dorénavant, non plus de l’autorité militaire, mais du Secrétariat d’ État à la Production.