Yankl Szpan


      

Né en 1910 à Varsovie, SZYFMAN de son vrai nom . Etudes au Heder. Emigré en 1924 avec ses parents en Palestine. Banni en janvier 1931 par les Britanniques pour activités révolutionnaires, il revient en Pologne. Il y exerce à Varsovie divers métiers. Il Collabore aussi à la « Tribune Littéraire ». Souvent en prison pour ses activités politiques. Part à Paris en Août 1936. Collabore à la « Naïe Presse» et au « Parizer Journal ». En 1939 il édite son livre « Oyf schwern grunt », la même année s’engage volontairement dans l’armée Française. Fait ses classes à Barcarès mais il est démobilisé pour une grave maladie des yeux. Sous l’occupation allemande il vit a Paris avec sa femme Chawa dont il a un fils Albert en 1941. Plus tard réfugié dans la sous-disant zone libre il est arrêté avec sa femme et son fils dans l’Indre. Ils s’échappent du camp de Douadic . Après un long périple Ils trouvent refuge en Savoie. Lorsque les allemands reprennent contrôle de la Savoie, Yankl entre en résistance. Arrêté en Novembre 1943 à Chambéry lors d’une mission, il est déporté à Auschwitz-Birkenau, et gazé.
 D’après la biographie par Moshé Schulstein « Izkor buch » U.J.R.E. 1946
Sur cette photo prise à Barcarès on peut distinguer
Y. Szpan, M.Schulstein, I.Blum, et J. ZYtnicki