Albert Szyfman

Une enfance juive
dans la tourmente
du XXème siècle

Nouni, roi d'Aiguebellette

Le petit Naôm Szyfman voit le jour le dix-sept avril 1941, a l'Hôtel Dieu. Fils de juifs polonais, il devient vite Nouni, un surnom que ses parents lui donnent pendant la guerre, pour éviter d'attirer l'attention sur leur statut d'immigrés. Son histoire, celle de ses parents, et même de ses grands parents deviennent tour a tour le prisme au travers duquel nous sont racontées la guerre, la persécution, l'horreur. Un travail de généalogie qui rejoint l'Histoire pour nous offrir une description sobre et touchante de la condition juive et de la vie des immigrés en France au vingtième siècle. Un roman au ton juste et sans pathos, agrémenté de photos et de documents, de détails ignorés par l'Histoire, ou la dureté du thème contraste avec le talent d'une écriture simple.
Albert Szyfman signe ici son premier livre, qu'il qualifie d'« autobiographie améliorée ». Plus qu'un témoignage, ce livre est en effet un document historique a garder précieusement pour les générations a venir.