Jakob GROMB
Vice-président
(rédacteur en chef de la Naïe Presse)
(Presse Nouvelle en yiddich)
Gromb-Kenig

Engagé volontaire pour la durée de la guerre, il fut versé au 22° R.M.V.E.. Après une brève période d'exercices militaires il remonte avec son unité, en ligne et après de rudes combats au cours desquels de nombreux camarades laissèrent leur vie, Gromb-Kenig est fait prisonnier le 6 juin 1940 dans la Somme.
Au stalag I B, où il passe cinq années derrière les barbelés, il est un des organisateurs de la résistance parmi les captifs.
Des sont retour en France, en 1945, il donne sont adhésion à notre Union et, élu à sa direction, il contribue efficacement, à la cohésion et à la prospérité de notre Association. co-rédacteur de "Notre Volonté", il a fait partie du jury du Prix Maurice Vanikoff.
Durant les 25 années de son action au sein de l'Union, il a su gagner la sympathie de tous y compris de ceux qui ne partageaient pas toujours ses convictions politiques.
Avec la disparition de Gromb-Kenig, nous avons perdu un grand ami, un défenseur infatigable de notre Union et de la cause des Anciens Combattants et victimes de Guerre.

Nécrologie paru dans Notre Volonté N° 135  avril 1972