Léon Salamon trésorier   

Le Mérite National à Léon Salamon


Le 5 mars dernier, dans les beaux salons de l'hôtel Prince de Gales, a eu lieu la cérémonie solennelle de remise des insignes de Chevalier du Mérite National à notre camarade Léon Salamon trésorier de l'Union…

A 18 heures commença la cérémonie officiel. Notre secrétaire général, Isi Blum, exprimant les sentiments de tous les camarades présent, félicita Salamon en ces termes : Cette haute distinction, notre camarade Salamon l'a bien mérité et ceci à plusieurs titres. Arrivé en France en 1935, il s'engage dans l'armée française dès 1939 pour défendre sa patrie d'adoption et la liberté menacée par l'Allemagne nazie. Il est affecté au 21 ème R.M.V.E. et c'est à Barcares qu'il apprend le métier de soldat. Il monte au front avec son unité et le 22 juin 1940, après d'âpres combats, il est fait prisonnier. c'est au Stalag XII D et particulièrement dans le camp disciplinaire de Baumholder qu'il passe les rudes années de captivité. Sa conduite durant les combats de 1940 fut exemplaire. En tant que prisonnier de guerre, derrière les barbelés, il gagne l'estime de tous les captifs qui le connaissent. Dans les heures sombres où l'apathie et le désespoir faisaient des ravages dans les rangs des captifs, il apportait la parole d'encouragement et d'espérance. Il était un excellent camarade, toujours prêt a rendre service et à partager un morceau de pain avec un copain. Mais c'est surtout après sont retour d'Allemagne, et en tant que militant dirigeant au sein de notre Union qu'il a gagné par son action inlassable, l'estime de tous nos camarades…Notre président, B. Pons, s'approche de Léon, ému. Il lui remet la décoration en prononçant la phrase officiel:" Au nom du Président de la République je te fais Chevalier du Mérite National ". Il lui donne l'accolade. Puis, tous les assistants, à tour de rôle, félicite le récipiendaire. L'atmosphère de fraternité combattante régnait tout le long de la soirée.

Article paru dans Notre Volonté N°145 avril 1974